Les entreprises familiales au cœur de la troisième révolution industrielle ?

La rédaction de mon deuxième livre sur les entreprises familiales m’a permis d’étudier 5 facteurs clés de leur succès : un autre regard sur les conflits, un capital sous contrôle, un horizon de temps long au service de l’innovation, un surcroît de capital social appelé « familiness », et une transmission qui construit et préserve l’avenir.
Au terme de cette étude passionnante, nous avons acquis la conviction, partagée par les 14 chefs d’entreprises familiales interviewés pour ce livre, que l’entreprise familiale est bien un modèle pour l’avenir et pour toutes les entreprises.

En effet, le familiness, véritable ADN des entreprises familiales, se définit par la combinaison de 3 éléments qui sont justement au cœur du changement de paradigme conceptualisé par Jérémy Rifkin sous le terme de « troisième révolution industrielle » : un capital social élevé, un enracinement local, et un fonctionnement en réseau.

C’est la raison pour laquelle je suis convaincue que les entreprises familiales sont appelées à jouer un rôle central dans l’ère qui s’ouvre aujourd’hui. Tout simplement parce qu’elles incarnent déjà l’avenir, à la façon qui est la leur, dans la continuité de ce qu’elles ont toujours été et continueront à être. Trait d’union entre un passé qu’elles ne renient pas, mais qui autorise et légitime ce fameux enracinement local, et tournées vers les valeurs et modes de fonctionnement du monde de demain.

Cette idée est plus longuement développée dans l’article publié le 29 septembre sur le site de La Tribune (Collez ce lien dans votre navigateur

http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20140929trib41b7473e8/l-entreprise-familiale-au-coeur-de-la-troisieme-revolution-industrielle.html)

Ou retrouvez l’article sur slideshare

Tagged with →  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>