Gouvernance familiale et responsabilité des administrateurs: décryptage selon la règle de trois

La gouvernance des entreprises familiales est un sujet d’une actualité d’autant plus grande que les recherches démontrent aujourd’hui que cette «famille» particulière d’entreprises a dans l’ensemble mieux résisté à la crise financière qui a débuté en 2007 que les autres catégories d’entreprises.

Les ouvrages dédiés à la gouvernance familiale et les codes de gouvernance spécialisés incitent à la mise en place d’une gouvernance dans laquelle les actionnaires familiaux, souvent les successeurs désignés, auront à exercer des mandats sociaux.

Mais qu’en est-il des risques de mise en jeu de leur responsabilité au titre de ces mandats ?

Décryptage des règles juridiques applicables selon la règle de trois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>