Le grand emprunt : pas assez morderne ?

Article publié sur USINENOUVELLE.com le 15 décembre 2009

Cet article reprend l’idée développée avec Croissance Plus à propos du grand emprunt, pour responsabiliser les Français en les rendant acteurs responsables, en les traitant comme des actionnaires des investissements jugés prioritaires au noveau national. Il s’agit de créer un Fonds Populaire d’Investissement pour l’Innovation et la Croissance (FIPIC) qui offrirait au pblic la possibilité d’investir des “tickets” modestes ‘valeur nominale des parts de 100 à 500 euros) dans des entreprises détenues par le FIPC. Ce mécanisme pourrait être assorti d’inciations fiscales (ce qui n’est pas possible pour le grand emprunt) et permettrait d’orienter l’épargne populaire vers les entreprises innovantes. Les banques et autres établissements financiers pourraient aussi avoir l’obligation d’investir une quote part de leurs fonds propres dans le FIPIC.

Tagged with →  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>